Notre histoire

Le Centre d’enfants Jean-Talon inc. naît en 1976, grâce à l’initiative de parents du quartier La Petite-Patrie. La Corporation choisit comme nouveau nom « Garderie La Bottine Filante » le 31 juillet 1982, à la suite d’un processus de dénomination à l’interne.

À ses débuts, l’OBNL reçoit 42 enfants par jour. Administré comme une coopérative, son fonctionnement est alors assuré par des contributions volontaires pour couvrir les frais de garde, le travail bénévole du personnel de la garderie, l’implication des parents dans diverses tâches (gestion, entretien, rénovations des locaux), les campagnes de financement et par une petite subvention du gouvernement.

En 1997, l’adoption d’une politique familiale par le gouvernement transforme les garderies à but non lucratif en Centres de la Petite Enfance (CPE). Le CPE La Bottine Filante inaugure, cette année-là, une deuxième installation à l’étage au-dessus de la première garderie. La Bottine Filante 2 a alors un permis pour 38 enfants. Après 23 ans d’existence, la première installation est rénovée en 2001 et le nombre de places est aussi augmenté en 2002 pour recevoir un total de 84 enfants dans ses deux installations.

C’est en mai 2002 que le conseil d’administration adopte la résolution d’être le porteur du projet de construction d’une nouvelle installation dans la cour de l’école Marie-Médiatrice. Cette école est partenaire d’un programme intitulé « Ma place au soleil », qui a pour objectif de soutenir les parents de moins de 25 ans à faible revenu dans leur retour aux études et ainsi leur permettre de terminer leurs études au secondaire et d’entreprendre une formation professionnelle ou technique dans un domaine où la main-d’œuvre est en demande. Générant beaucoup d’enthousiasme de la part de l’équipe de direction et du CA, ce grand projet permet la construction d‘une nouvelle installation dans la cour de l’école, à proximité du lieu d’étude des mères.

Lancée le 28 août 2004, la construction de la Bottine d’à Côté a été rendue possible grâce à un investissement de 1,1 million de dollars, dont 365 000 $ ont été financés directement par La Bottine Filante, 640 000 $ par le ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, ainsi que plusieurs milliers de dollars issus de généreux donateurs. Inaugurée le 1er mars 2005, cette installation accueillait 50 enfants (dont 10 poupons) et la moitié des places sont prioritairement accordées aux jeunes mères ayant repris leurs études dans le cadre du programme « Ma place au soleil ». Les 25 autres places permettent de desservir les parents du quartier Rosemont-La Petite Patrie.